Nouvelles

Une commission technique est créée pour les défis du programme «Hurbiltzen»

A l'issu du processus de réflexion, la nécessité de réformer le programme s’est fait sentir, afin de mieux s'adapter aux nouveaux axes de travail.

Jusqu'à présent, la définition du programme Hurbiltzen paraissait relativement vaste. De ce fait, beaucoup de nombreux d'efforts ont été réalisés, pour n'obtenir que de faibles résultats parfois, comme dans le cas de la coopération entre Zuberoa et Oarsoaldea. Par conséquent, on peut retenir deux constats de cette expérience :

  • La nécessité de clarifier les critères dans le cadre des jumelages. S'agissant des communes souhaitant mettre en place un jumelage, Udalbiltza peut leur apporter une aide, en définissant des critères précis qui garantissent la cohésion nationale.  

  • La nécessité de clarifier les fonctions mêmes du programme Hurbiltzen. Plus précisément, il faudrait préciser si Udalbiltza doit participer à l'organisation des jumelages ou bien s'il doit se limiter à jouer un rôle de conseil, afin d'impulser l'ensemble des jumelages.

Pour répondre à ces enjeux, une Commission technique composée d’élue et de praticiens a été instituée. Elle s'est réunie pour la première fois le 9 mars dernier à la mairie d'Oiartzun.

Iparra Hegoa

Udalbiltza est d’abord intervenu dans le cadre de la réflexion relative à la jeunesse, à travers la conférence du mercredi, en faisant valoir la nécessité de créer des cadres spécifiques, pour répondre aux enjeux de la jeunesse.

Par ailleurs, Udalbiltza a aussi participé à la présentation institutionnelle qui a eu lieu comme chaque année, le dimanche matin à la mairie de Segura. Mme le maire de Legutio, Nekane Garaigordobil, et M. le maire de Berritxu, Jon Arriola, étaient présents en tant que représentants du Comité exécutif d’Udalbiltza. Le conseiller municipal de Baigorri, Betty Bidart, avait pris la parole après le maire de Segura, en soulignant l’importance des réseaux entre le nord et le sud d’Euskal Herria. D’après lui, nous voyons enfin les fruits d’un travail de longue haleine, suite à diverses initiatives du même type. Il a également souligné la création d’une institution commune au nord. “Nous voyons enfin des résultats après avoir vécu de sombres moments”, a-t-il expliqué.

 

Nouvelles